À partir de 2018, le site internet d’orientation universitaire APB est remplacé par une nouvelle plateforme, Parcoursup. Cette plateforme, par sa nouveauté, intrigue le public. Son objectif est de simplifier et d’optimiser l’orientation et l’admission universitaires. Le fonctionnement de Parcoursup diffère de celui de l’ancien site APB. Les inscriptions pour les élèves de terminale y débutent à partir du 15 janvier 2018.
Revenir au GUIDE Parcoursup

Pourquoi créer Parcoursup et remplacer APB ?

Le scandale de l’été dernier a poussé le gouvernement à remplacer APB. C’est ainsi que, pour corriger les problèmes liés à ce site, Parcoursup voit le jour. Les objectifs sont clairs : rendre la plus simple possible la procédure d’inscription aux élèves de terminale et aux bacheliers. Parcoursup apporte avec lui des changements quant au rôle que va désormais jouer l’élève dans son orientation.

Changements et innovations de Parcoursup

L’une des grandes innovations de Parcoursup est la réduction du nombre de vœux qui passent désormais de 24 à 10. Le nombre de vœux est significatif et suppose que le candidat devrait faire des choix mûrement réfléchis. Le gouvernement a néanmoins promis que les candidats seront mieux informés qu’avant. Le nombre de vœux limité à 10 est certes peu, mais il est encore supérieur à celui de la Grande-Bretagne. En effet, les lycéens britanniques se contentent de 5 vœux sur le site UCAS. De plus, les vœux choisis par les candidats ne feront plus l’objet d’un classement hiérarchique. Le classement sur Parcoursup est laissé à la discrétion du candidat.

Nouvelles dispositions en ce qui concernent les réponses des facultés et des écoles

Parcoursup fonctionne différemment, en ce qui concernent les réponses des écoles et des universités. Celles-ci arriveront une à la fois. Et les affectations ne seront plus gérées par un algorithme, comme c’était le cas avec APB. Au cas où l’élève reçoit plusieurs réponses de plusieurs établissements différents, il devra encore faire un choix et conserver une seule admission, c’est-à-dire qu’il ne pourra choisir qu’un seul établissement parmi les réponses positives reçues.
Le délai imparti aux candidats pour répondre change également. Ce délai varie au fil de l’année scolaire. Au mois de mai, par exemple, les candidats ont sept jours pour répondre. À la fin du mois de juin, le temps de réponse passe à trois jours et à 24 heures, pour les réponses des établissements qui arriveront après le 21 août.

L’autre nouveauté de Parcoursup, concernant les réponses, est le « Oui si ». Cette dernière signifie que l’acceptation du candidat dans une filière pourra être soumise à certaines conditions. Parmi ces conditions, la faculté peut exiger du candidat qu’il s’engage dans un parcours personnalisé plus adapté, dans le but d’accéder à la filière souhaitée. L’établissement peut également exiger du candidat qu’il suive des cours de soutien ou de remise à niveau. L’objectif ici est de mettre fin au système du tirage au sort et de réduire le taux d’échec en première année d’université.

Rôles du candidat et du lycée dans l’orientation universitaire

À long terme, Parcoursup doit permettre aux élèves de terminale et aux bacheliers d’être des acteurs actifs et non passifs de leurs orientations universitaires. Ceci devrait permettre au candidat d’intégrer la filière qu’il a choisie et non d’être affecté au hasard dans une filière quelconque. Le lycée fréquenté participe également à l’orientation du candidat à travers les conseils de classe. Avec deux professeurs principaux par classe de terminale, le rôle du lycée dans l’orientation de l’élève devient important. À l’issu des conseils de classe, le chef d’établissement dresse une fiche Avenir. Cette fiche est transmise aux écoles et facultés visées par le candidat et contient des informations relatives à son projet professionnel, à ses notes, à sa motivation. C’est à travers la plateforme Parcoursup que les fiches Avenir sont transmises aux établissements d’enseignement supérieur. Il faut noter que l’accompagnement en terminale sera plus important, avec la désignation de deux professeurs principaux par classe. Leur rôle sera d’aider les élèves à mieux préparer leurs fiches Avenir.

Le nouveau calendrier de Parcoursup

Le calendrier sur la plateforme est modifié. La procédure d’orientation débute en novembre, avec les informations sur l’orientation. Le mois de décembre marque le début du premier conseil de classe. À ce niveau, les élèves émettent des avis sur leurs orientations et les professeurs les conseillent et leur donnent des recommandations. À partir du 15 janvier, c’est l’ouverture de la plateforme. Le 22 janvier, les candidats commencent leurs inscriptions et la saisie de leurs vœux. La formulation des vœux se termine le 15 mars et les établissements envoient leurs réponses à partir de fin mai. La période de juillet à septembre est consacrée à la procédure complémentaire. Elle prend effet après la proclamation des résultats du bac et concernent les élèves qui n’ont pas reçu de réponses favorables à leurs vœux. Il est également à noter que sur Parcoursup, la mobilité académique ne sera plus aussi rigide que sous APB.

➜ A lire aussi :