Ce début d’année 2018 marque la fin de la très controversée plate-forme APB (Admission post-bac). Celle-ci était en oeuvre depuis l’année 2009 et avait pour fonction de recueillir les voeux des récents bacheliers en vue de leur prochaine rentrée universitaire. Suite au fiasco de l’année 2017 largement relayé par les médias, APB sera remplacée par Parcoursup, crée dans le cadre de la reforme de l’université. Des évolutions ont été mises en place afin de parfaire le système d’admission post-bac.

Les principaux changements

En effet, les établissements d’enseignement supérieur auront la possibilité de sélectionner les bacheliers. Des stages de remise à niveau pourront également être rendus obligatoires pour intégrer certaines formations. Tout ceci n’existait pas sur l’ancienne plate-forme APB où ce système de sélection était totalement absent.

Désormais, il ne sera possible de formuler seulement 10 voeux contre 24 auparavant. Toutefois, la notion de « voeux groupés » permettra de demander par exemple une formation dans plusieurs établissements d’une même académie. Aucune hiérarchie n’existera entre ces voeux.

Si vous vous rendez sur l’actuel site internet d’APB, vous constaterez que vous serez redirigé vers un tout nouveau site au look bien plus moderne et plus fonctionnel.

Le calendrier

Le calendrier de formulations des voeux des lycéens subira également quelques modifications par rapport à l’ancien système. Voici les dates importantes à garder en tête.

15 janvier 2018 : lancement du site Parcoursup

C’est depuis cette date que le site internet de Parcoursup est accessible. Sa montée en puissance se fera de façon progressive. De nombreuses informations y sont accessibles. Citons par exemple le catalogue des différentes formations disponibles avec les prérequis nécessaires à l’admission, les taux d’admission par filière en fonction du type de baccalauréat choisi ou encore les débouchés d’après formation. Des vidéos détailleront et expliqueront le fonctionnement du nouveau système Parcoursup.

22 janvier 2018 : démarrage de la formulation des voeux

Une semaine après son ouverture officielle, le site internet deviendra pleinement opérationnel. En effet, les lycéens auront la possibilité de formuler leurs premiers voeux en vue de la rentrée prochaine. Chacun d’entre eux devra être motivé par le demandeur. Ceci est destiné à remplacer l’ancien système de hiérarchisation qui n’existe désormais plus.

Il convient également de signaler que la dernière réforme de l’université a instauré un nouveau rendez-vous dénommé les « deux semaines de l’orientation ». Elles ont pour but de permettre la tenue de forums des métiers ainsi que la rencontre avec d’anciens élèves.

> Voir le Calendrier complet

Pour chaque voeu qu’il aura émis, le lycéen recevra une réponse qui pourra être de quatre types :

  • l’acceptation
  • l’acceptation sous conditions (stage de remise à niveau)
  • le placement en liste d’attente en cas de désistements
  • le refus
  • 26 juin 2018 : démarrage de la phase complémentaire

Pas de panique si un lycéen ne reçoit que des réponses négatives à l’issue de la phase d’admission ou si il n’est pas satisfait d’une des réponses. En effet, le système prévoit une phase complémentaire qui débutera le 26 juin et sera clôturée le 21 septembre. Elle se déroulera donc en parallèle de la phase d’admission. Chaque semaine, des commissions en charge de l’accès au supérieur se réuniront afin d’étudier les différents cas. Elles auront ainsi le pouvoir de débloquer certains dossiers pourtant préalablement refusés.

➜ A lire aussi :